Le samedi 17 Décembre dernier, après Chabbath, une rencontre avec l'écrivain Marek HALTER avait été organisée, à l'occasion de la sortie de son dernier livre "EVE" (Robert Laffont, 2016).

C'est dans la grande synagogue KIRYAT EL que le célèbre écrivain a raconté ce qui l'avait poussé à raconter l'histoire du peuple juif sous l'angle des héroïnes féminines que furent Sarah, Tsiporah ou Eve. Les fidèles qui avaient bravé le froid ont pu écouter Marek HALTER raconter comment, depuis sa naissance à Varsovie et son passage pendant 5 années en Asie, il avait pour ambition de faire accepter aux autres cultures la place du peuple juif.

 

Illustration
Marek HALTER, posant devant son dernier ouvrage

 

Entrecoupant son récit d'anecdotes sur Golda Méir et de souvenirs personnels, il a abordé le rôle essentiel des femmes dans le destin du peuple juif. "Le but n'est pas, a-t-il dit, d'aller donner des leçons de morale dans les lieux de prières des autres religions mais de tenter de leur faire accepter notre différence en tant que juif comme nous acceptons la différences des chrétiens, musulmans et autres bouddhistes". Convaincu que le seul moyen de faire bouger les choses entre les religions passe par les femmes, il s'est intéressé à relater comment Sarah, puis Tsiporah avaient permis de modifier ou d'adoucir les décisions de leurs époux.

Ainsi, comme Abraham ne savait pas écrire, ce serait d'après lui, Sarah qui aurait diffusé son histoire et, notamment, le fait qu'il "recherchait un D-ieu qui ne s'achète pas et ne se vend pas, à la différence des idoles puisque cette équation revenait à une injustice pour ceux qui n'ont pas d'argent". Tsiporah a également eu un rôle primordial en l'absence de Moché, parti chercher les tables de la Loi, en parlant au peuple.

Avant d'aborder le rôle d'Eve, son dernier ouvrage, il a également abordé le rôle de "H'adija, l'épouse de Mahomet, qui représente celle qui a transmis au travers du Coran, la rencontre entre le prophète et l'Ange Gabriel, le poussant par cette démarche à oser créer ce qui deviendra la troisième religion monothéiste".

Enfin, Marek HALTER a raconté sa vision du rôle de Eve, compagne de Adam et victime d'après lui d'une erreur de traduction, faisant dire "qu'elle fut créée à partir de la côte d'Adam alors qu'il faut comprendre qu'ils ont été créés côte à côte!". Pour lui, le fait "qu'entre l'arbre de la Vie et l'arbre de la Connaissance, elle ait choisit la seconde option tient au fait qu'elle souhaite apporter cette connaissance à sa descendance comme seules les mères peuvent l'envisager".

En conclusion, l'écrivain en réponse à une question posée, a indiqué qu'il pense que "ce sont les femmes qui influencent le cours de l'Histoire, même si ce sont les Hommes qui écrivent l'Histoire, car il est nécessaire de disposer de boucs émissaires".

Retrouvez notre reportage photo!

 

2
4
6
9
10
DSC03007
DSC03008
DSC03011
DSC03012
DSC03013
DSC03014
DSC03015
DSC03016
DSC03017
DSC03018
DSC03019
DSC03020
DSC03021
DSC03022
DSC03023
DSC03024
DSC03025
DSC03026
DSC03027
DSC03029
DSC03030
DSC03031
DSC03032
DSC03033
DSC03034
DSC03035
DSC03036
DSC03037
01/33 
start stop bwd fwd

Rencontre avec Marek HALTER